Culture et Science

Le secteur culturel a été un élément d’identification de l'action de la Coopération Espagnole au Niger, comme l'atteste la disposition d'une  Strategie de Culture et Développement. Depuis l'ouverture du BTC, l'intervention de la Coopération Espagnole dans le secteur a été appuyée dans la vision de la culture comme un outil pour la construction du développement. Dans ce sens, les rôles principaux de la Coopération Espagnole se sont concentrés dans, en faisant ressortir, la richesse et la diversité culturelle du pays, ainsi que la promotion de la culture nigérienne comme valeur dans la construction de la paix et de la tolérance.

L'un des aspects les plus caractéristiques des interventions de la coopération espagnole a été celui-là de la promotion de la participation effective de la population dans la vie culturelle, non seulement au moyen de la réalisation d'évènements culturels mais aussi les institutions publiques nigériennes dont la mission est celle de protéger et de répandre le patrimoine culturel du pays.

Bien que, dans l'actuelle étape du Cadre d' Association le secteur de la Culture n'est pas prioritaire pour la Coopération Espagnole dans le pays, ils continuent de se développer à travers des instruments de financement multilatéral et bilatéral, dans le domaine de la protection du patrimoine immatériel nigérien et dans l'appui aux industries culturelles du point de vue de sa promotion et de l'appui au renforcement de capacités dans le secteur.

À travers l'Action Culturelle de l'ambassade de l'Espagne on influe en particulier sur le rapprochement de la culture espagnole à travers l'enseignement de l'Espagnol, une langue intégrée dans le système éducatif nigérien comme alternative curriculaire, bien que dans le domaine universitaire, elle n'a pas eu de continuité pour le manque à l'Université d'un Département de Langue Espagnole.

Enfin, dans le domaine de la Coopération scientifique, il faut signaler la collaboration qui a existé entre des universités et des centres espagnols de recherche avec les Universités de Niamey et de Maradi dans des domaines comme le Développement Rural, la Sociologie ou la gestion du Patrimoine.