Développement Rural, Securité Alimentaire et Nutrition

En cohérence avec la priorité établie aux Objectifs de Développement du Millénaire, pour éradiquer, l'extrême pauvreté et la faim, la Coopération Espagnole au Niger contribue à l'amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle de sa population à travers un programme ambitieux de coopération dans ce domaine.

Le Développement Rural, la Sécurité Alimentaire et nutritionnelle constituent un axe prioritaire du programme de la Coopération Espagnole dans ce pays sahélien, avec une approche basée sur la Stratégie de Lutte contre la Faim de la Coopération Espagnole qui ambitionne améliorer l'accès à une alimentation adéquate et appuyer le développement de l'économie rurale productive.

Au Niger, l'économie est caractérisée par une prédominance du secteur primaire, qui contribue au PIB á plus de 40 % et où les activités agro-pastorales se font remarquer. De la même manière, l'agriculture est la source principale d'occupation et de génération de revenus malgré son bas niveau productif. Dans un contexte de fort impact des phénomènes de changement climatique, la production agricole est soumise aux risques des alléats climatiques que chaque fois avec une plus grande fréquence contribuent à générer des crises alimentaires dans la population.

Conscients des défis de ce secteur important de l'économie nigérienne, le Gouvernement du Niger a lancé en 2012 l'Initiative 3N (les nigériens nourrissent les nigériens) qui constitue le cadre stratégique national pour faire face au défi de la Sécurité Alimentaire et nutritionnelle. L'appui à cette politique publique nigérienne, constitue l'un des axes de concentration du programme de la Coopération Espagnole dans le pays défini dans le Cadre d'Association Pays 2014-2016, et qui est la suite du travail commencé à la période de la I Commission Mixte hispano - nigérienne.

                     

                                        

L'AECID finance, à travers les différents instruments bilatéraux (subventions aux institutions publiques nigériennes et aux ONGD espagnoles) et multilatérales (Fonds Global, Système de Nations Unies), différents projets et programme qui essaient d'améliorer la production et la productivité agricole, la gestion dans l'usage de l'eau en introduisant des systèmes d'irrigation à bas prix ou le développement de l'élevage. Dans ces projets, la Coopération Espagnole prête une attention spéciale au renforcement des capacités des populations rurales en particulier pour l'amélioration de la situation des femmes dans le monde rural, en facilitant leur accès aux ressources.


                      

PRINCIPALES PROJETS ET PROGRAMMES EN EXECUTION

Actuelment au Niger, ils sont finances 15 projets/programmes liés au Développement Rural et la Securité Alimentaire et nutritionnel. Nous pouvons signaler:

  • Le projet pour l'Amélioration de la gestion intégrale des périmètres riziers de Saadia Aval, de Saadia Amont et Kirkissoye de la Commune V de Niamey, à travers la Fédération de Coopératives Rizières FUCOPRI, avec l'objectif d'améliorer les systèmes d'irrigation des rizières dans la dite zone et d'augmenter la production.
  • Le Projet pour la Mobilisation d'Eau pour la Sécurité Alimentaire (PMERSA-MTZ) que la Coopération Espagnole a financée pour l'amélioration de la production et la gestion de l'eau dans les régions de Tahoua, Maradi et Zinder.
  • l'appui au "Programme Ruwanmu" que le FIDA exécute au Niger afin d'introduire un système d'irrigation à un bas prix pour promouvoir la culture par irrigation.

En termes claires, les 73 % du budget des projets et  programmes en exécution du BTC du Niger, se concentrent dans ce secteur.