Publications et Documentation

Les Plans Directeurs de la Coopération Espagnole, de caractère quadriennal, constituent l'élément basique de la planification dans lequel s'établissent les objectifs et les priorités sectorielles et géographiques pour la Coopération Espagnole, ainsi que les critères d'intervention à observer dans l'exécution de notre politique de développement. Le Plan Directeur définit les processus de planification, de suivi et d'évaluation nécessaires pour une gestion consistante, cohérente et soutenue de notre politique de coopération au développement et dans le cadre juridique déterminé à la Loi 23/1998, du 7 juillet, de la Coopération Internationale.

                                          

El actual IV Plan Director abarca el período de 2013 - 2016.

Signé le 7 mars 2007 par les Ministres des Affaires étrangères et la Coopération de l'Espagne et du Niger, l'Accord-cadre de Coopération Hispano - nigérienne est le document qui fixe les bases pour matérialiser les actions de la Coopération Espagnole au Níger. Cet accord s'établit sur la volonté des deux états de construire un développement durable, appuyé sur la promotion et la protection des droits de l'homme et de la liberté fondamentale, sur la base du respect des principes de souveraineté, d'indépendance et de non ingérence dans les affaires internes des deux pays signataires.

L'Accord-cadre de Coopération a été ratifié le 4 septembre 2007 par la République du Níger et le 20 novembre par l'Espagne.

Signée le 10 mai 2008 á Niamey, la I Commission Mixte concretise les bases de la Coopération Espagnole au Níger pour la période 2008-2010, bien que l'étendue de son application a été réalisée d'une manière effective jusqu'à 2011. Dans ce document, qui s'appuie juridiquement du contenu de l'Accord-cadre de Coopération de l'Espagne et le Níger, les principes et modalités de la coopération espagnole se développent dans le pays, en définissant les axes prioritaires d'intervention ainsi que le cadre budgétaire de l'engagement espagnol.

                                              
 Le 17 septembre 2014 s'initie, avec la signature du Document d'Adoption du Cadre d'Association Pays entre le Niger et l'Espagne, un nouveau cycle de coopération pour le triennat 2014-2016, en cohérence avec le caractère prioritaire que le Níger a défini dans le IV Plan Directeur. Dans ce document, l'Espagne s'engage à avancer dans le Programme de l'Efficacité de l'Aide au Níger, avec une coopération concentrée dans trois régions prioritaires (la Zone Periurbaine de Niamey, Maradí et Tahoua) et dans trois orientations stratégiques de la Coopération Espagnole :
  • Réduire les inégalités et la vulnérabilité à la pauvreté extrême et les crises.
  • Promouvoir des opportunités économiques pour les plus pauvres.
  • Promouvoir des systèmes de cohésion sociale en mettant l'accent sur les services sociaux de base

C'est pour cela, que l'engagement de l'Espagne est de concentrer au moins 90 % des 20,1 millions d'euros d'AOD qui seront mobilisés au Níger dans l'appui aux politiques sanitaires du pays ainsi qu’au Développement Rural et la Sécurité Alimentaire.

Le Plan de Développement Économique et Social (PDES 2012-2015), est l'instrument de planification à moyen terme dans le cadre de la mise en place du Programme Renaissance du gouvernement nigérien, et constitue le cadre unique de référence des politiques de développement dans le pays.

Le PDES est articulé autour de 5 axes prioritaires :

  • la Consolidation de la crédibilité et l'efficacité des institutions publiques.
  • la Création des conditions de durabilité d'un développement équilibré et durable.
  • la Sécurité Alimentaire et le Développement Durable Agricole (I3N).
  • la Compétitivité et la diversification de l'économie pour une croissance accélérée et inclusive.
  • la Promotion du Développement Social.

En novembre 2012, une table ronde a été célébrée à Paris sur le financement du PDES, avec participation d'une représentation de l'AECID.

Le plan de Développement Sanitaire définit la politique sanitaire pour le quinquennat 2011-2015 du gouvernement nigérien. Il est articulé autour de 8 axes stratégiques :

  • Étendre la couverture sanitaire · Développer les services de la santé reproductive.
  • Doter les structures sanitaires des ressources humaines compétentes et motivés selon les nécessités.
  • Assurer la disponibilité permanente des médicaments, des vaccins, des consommables, des approvisionnements alimentaires et thérapeutiques, réactifs, sang et dérivés de qualité
  • l'Intensification de la lutte contre les maladies l'objet de vigilance intégrée.
  • Renforcer la gouvernance et le leadership du Ministère nigérien de Santé.
  • Développer les mécanismes de financement du secteur santé.
  • Promouvoir la recherche en santé.

L'Initiative 3N (de l'acronyme en français) les nigériens nourrissent les nigériens), est la politique sectorielle nigérienne pour le Développement Rural et la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle. Cette stratégie s'engage dans le processus de mise en place du Plan de Développement Détaillé pour l'Agriculture à l'Afrique (PDDAA) qui a pour objectif la croissance agricole au moins 6 % par an et de la Politique Agricole Commune de la CEDEAO (ECOWAP) ainsi que de la Politique Agricole de l'UEMOA (PAU).

L'Initiative 3N est articulée autour de cinq axes stratégiques :

  • le Développement et la diversification des productions agro-silvo-pastorales et halieutiques.
  • l'Approvisionnement régulier des marchés ruraux et urbains dans des produits agricoles et agroalimentaires.
  • les Améliorations du résilience des populations en face des changements climatiques, les crises et les catastrophes.
  •  les Améliorations de la situation alimentaire de nigériens et nigériennes.
  • la Création d'un environnement favorable pour la mise en place de l'I3N.