Espagne s’adhère au Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires (DNPGCCA) du Niger


Espagne s’adhère au Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires (DNPGCCA) du Niger 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de Développement Rural et de Sécurité Alimentaire au Niger (l’I3N, « les Nigériens nourrissent les Nigériens »), le Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires (DNPGCCA) est le point focal chargé de la mise en œuvre des mécanismes de résilience du Niger face à des crises alimentaires.

L'accord-cadre du DNPGCCA réunit, en plus du gouvernement du Niger, un total de 14 États (France, Suisse, Italie, Allemagne, États-Unis, Belgique, Canada, Luxembourg et Espagne) et des institutions multilatérales (PAM, UE, PNUD, la FAO et l'UNICEF), dans un mécanisme de dialogue et opérative pour faire face à la crise souffrant de manière récurrente ce pays sahélien et est un cadre de  collaboration originale dans le contexte de l'Afrique de l'Ouest. En ce sens, le DNPGCCA est toujours un exemple de mécanisme de coordination dans divers forums internationaux, comme a été le cas des 14 et15 novembre passés ou a été célébré á l'AECID un forum  ' De la vulnérabilité á la solution de la crise : la résilience des communautés ".

À cet égard, la nécessité de lier l'urgence et les projets de développement est un point de vue partagé avec le IV Plan Directeur de la Coopération Espagnole, en prenant comme prémisse la nécessité d’apporter des réponses plus efficaces et qui répondent aux causes profondes et structurelles des crises humanitaires. La preuve de cette vision commune est la dernière contribution espagnole, d'un financement conjoint du Bureau de l'Action Humanitaire et le Département de coopération avec l’Afrique et l’Asie au profit du DNPGCCA

Avec cette adhésion et tout en citant les mots de l'Ambassadeur d'Espagne au Niger "on met fin à une « anomalie » de la Coopération Espagnole au Niger", puisque l'Espagne est le quatrième donateur de ce Dispositif depuis 2008 et seulement maintenant elle s’adhère comme membre à part entière. Du 2008 au 2013, la contribution de l'AECID au DNPGCCA s'élevait à un total de 8'75 M €, dont 7'75 M€ destiné à soutenir la FCD et 1M€ pour soutenir la reconstitution du stock de céréales du Niger. En présence des médias nationaux, l'Ambassadeur d'Espagne au Niger, Dª Soledad Fuentes, a déposé le 3 décembre 2013 l'instrument d'adhésion à l'accord cadre du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes et Crises Alimentaires (DNPGCCA) du Niger, lors d'une cérémonie présidée par le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération du Niger.