Les autorités et les médias s’engagent á améliorer l'image de la femme


Dans le cadre de la promotion du programme de l'égalité entre les sexes et la participation politique de la femme au Niger, exécuté par ONUWOMAN et avec l’appui financier de l'AECID, le gouvernement du Niger et l'Association des Africains Professionnels de la communication au Niger (APAC) se sont engagés á améliorer l'image des femmes dans les médias.

Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de la femme Nigérienne, célébrée chaque 13 mai, le premier ministre nigérien, Brigi Rafini, et l'Association des professionnels Africains de la communication au Niger (APAC) a signé un décalogue pour renforcer l'image positive des femmes dans la diffusion de la culture égalitaire et combattre toutes les formes de discrimination que la femme est victime ainsi que pour garantir l'accès de la femme aux médias et atteindre l'égalité aux postes de décisions et responsabilités dans le monde de la communication.

Cette initiative de ONUWOMAN, financé par l'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), vise à sensibiliser et promouvoir la mise en œuvre de l'égalité des sexes et promouvoir que la femme journaliste prenne conscience de leur poids dans ce domaine et dans la vie syndicale et associative.

Le coordinateur Général du Bureau technique de coopération, de l'AECID au Niger, Juan José Lavín, a souligné le courage et la ténacité de la  femme Nigérienne et a rappelé le rôle crucial des médias dans la transmission d'une image favorable de la femme, « qu’il soit  fidel à son contexte difficile et complexe, mais montrant les aspects positifs »«, parfois camouflés dans les préjugés et les stéréotypes ».

La coordonnatrice du programme ONUWOMAN Niger, Alou Fati Sawani, a demandé une implication continue des autorités dans la mise en marche et suivi de la Convention.

Pour sa part, le ministre de la communication et des nouvelles technologies de l'information, Labo Bouché, s'est engagé à réaliser les aspirations de l'accord et a mis en évidence le travail du gouvernement dans la promotion de la femme afin d'accroître leur participation à des actions de développement.

L'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), qui dirige depuis 2009 le cadre de concertation genre et enfance travaille dans le secteur du genre, tant du point de vue stratégique, comme á partir d’une perspective transversal dans les diverses interventions qu’elle finance. Du point de vue sectoriel, actuellement l’ AECID est en train de développer un total de 11 interventions exécutées par les ONG pour promouvoir les droits de la femme, ainsi que 2 actions financées á travers les instruments multilatéraux et 3 appuis financiers aux institutions locales, entre elles le ministère de la population et de la promotion de la femme.