NOTE DE PRESSE - CLÔTURÉ LE PROJET CIDEAL-ADL 20150617


"l'Appui à la sécurité alimentaire de 5 communautés du District V de Niamey, avec une attention spéciale aux collectifs vulnérables", mis en application par la Fondation Espagnole CIDEAL et sa contre partie nigérienne ADL avec le financement de l'AECID.

Le 17 juin passé, on a procédé á la clôture du projet "l'Appui à la sécurité alimentaire de 5 Communautés du District V de Niamey, avec une attention spéciale aux collectifs vulnérables", mis en application par la Fondation Espagnole CIDEAL et l'organisation nigérienne ADL, avec le financement de l'AECID.

En présence du maire de la Commune V de Niamey, le Coordinateur Général de la Coopération Espagnole au Niger et le Directeur d'ADL, avec d'autres représentants des services techniques de la commune, membres techniques d'ADL et de la Coopération Espagnole ainsi que des autorités religieuses et traditionnelles des communautés bénéficiaires avec les groupes féminins et mixtes bénéficiaires de la dite intervention.

Le projet a commencé en 2013 et après plus de 24 mois d'exécution, s’acheve son intervention dans la zone, avec un budget de 368.525 € et une évaluation très positive, puisqu'il a atteint les résultats projetés au commencement. On a planifié d’appuyer 460 personnes (414 femmes et 46 hommes) de manière directe et la couverture a été plus grande, étant donnée l'intérêt présenté par les membres de la communauté, spécialement les femmes.

L'intervention a amélioré la sécurité alimentaire de familles vulnérables du District V de Niamey, à travers les actions dirigées fondamentalement à la femme, grâce à sa situation de discrimination ainsi que par le fort processus de féminisation de l'agriculture dans la zone.

Etant donnée les conditions si rudimentaires que contait la communauté pour exercer l'activité agricole, des ressources agricoles ont été augmentées pour rentabiliser les terrains de culture (des puits avec motopompe, installation d'irrigation, de graines, banque céréalieres, etc..) ainsi que des formations dans des techniques agricoles pour le renforcement des capacités productives et l’amélioration des canaux de distribution. Un point fondamental du projet a été d'obtenir le titularidad des terres de manière définitive, grâce à la donation de celles-ci par la Commune V ce qui garantissait la durabilité de l'obtenu.  

Pour augmenter les recettes, on a réalisé l'instauration d'autres activités économiques complémentaires pour améliorer les recettes, à travers la mise en place de microentreprises afin de diversifier des recettes et afin de rompre le lien de dépendance de la population à l'agriculture de subsistance en garantissant sa sécurité alimentaire et la réduction de la migration aux zones urbaines.

Les capacités individuelles des personnes bénéficiaires du projet, spécialement les femmes, ont été fortifiées grâce au renforcement des capacités humaines des femmes au moyen de l'alphabétisation, la sensibilisation en santé et des droits de l'homme, en promouvant la participation de la femme dans la vie publique qu’avec l'appui à son autonomie économique, sont jetées les bases pour un changement de comportement dans leurs communautés d'origine.

Maintenant les femmes veulent que leurs enfants filles et garçons complètent l'enseignement obligatoire, qu'ils retardent leur incorporation á la vie adulte, en évitant les mariages précoces et les grossesses des adolescentes pour améliorer leur qualité de vie.

La Coopération Espagnole continuera de maintenir son engagement avec tous les acteurs internationaux, espagnols et nigériens qui travaillent pour parvenir à lutter contre la pauvreté, à réduire l'inéquité, à améliorer la cohésion sociale et à fortifier un État respectueux avec les Droits Fondamentaux.