NOTE DE PRESSE-L'ESPAGNE MAINTIENT SON APPUI AUX POLITIQUES DE MIGRATION ET DE DÉVELOPPEMENT À L'AFRIQUE DE L’OUEST

L'ESPAGNE MAINTIENT SON APPUI AUX POLITIQUES DE MIGRATION ET DE DÉVELOPPEMENT À L'AFRIQUE DE L’OUEST

La Coopération Espagnole et la CEDEAO se réunissent à Madrid pour un suivi et pour stimuler les activités du Fonds de Migration et de Développement.

Le Fonds, doté de 10 millions d'euros, finance plus de 60 projets orientés sur la libre circulation dans l'espace CEDEAO.

A Madrid, le 31 mars 2014.  S'est tenue aujourd'hui à Madrid la réunion du Comité Directeur du Fonds Migration et Développement Espagne-CEDEAO. La délégation espagnole a été conduite par le Secrétaire d'État de Coopération Internationale et pour l'Amérique latine, Monsieur Jesús Gracia, et celle de la CEDEAO par le Vice-président de sa Commission, Monsieur Toge G. Mcintosh, à la tête des Commissaires et d'autres fonctionnaires.

Les deux délégations ont fait le point sur la situation du Fonds, et ont approuvé son budget et plan d'activités dont la finition est prévue au deuxième semestre de l'année 2015. Le Fonds de Migration et  Développement, créé en 2007 et doté de 10 millions d'euros, finance des projets orientés à promouvoir la libre circulation de personnes en l'Afrique de l’Ouest, de lutter contre le trafic de personnes et de fortifier le lien entre une migration et un développement et ses dérivations: envois, études sur la migration, diaspora, etc..

Le Fonds finance aussi des organisations de la société civile et des institutions publiques. Deux Appels á Propositions ont été lancés pour la société civile (la première en 2009, la seconde en 2012), avec un total de 56 projets approuvés (24 dans la première, 32 dans la deuxième), et un autre Appel pour le renforcement institutionnel des administrations nationales et de la CEDEAO, au cours duquel ont été approuvés 18 projets et la constitution des Plates-formes Nationales pour aborder d'une manière coordonnée les questions liées au secteur.

L’INTÉGRATIÓN RÉGIONALE EN AFRIQUE OCCIDENTALE, MOTEUR DU DÉVELOPPEMENT

La célébration du Comité Directeur du Fonds de Migration et de Développement s'inscrit dans la consolidation de la Commission de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l’Ouest (CEDEAO) comme partenaire stratégique de la Coopération Espagnole, qui mise pour l'intégration régionale comme moteur de développement.

Dans ce sens, le vendredi passé un mémorandum d'entente a été signé á Yamusukro sur l'appui espagnol à la politique agricole régionale à l'Afrique de l’Ouest, qui confirme le leadership de l'Espagne dans ce secteur, s'élevant á un décaissement d'environs 200 millions d'euros déjà effectué à travers les différents instruments de coopération.

La Coopération Espagnole travaille avec la CEDEAO dans d'autres secteurs comme les énergies renouvelables ou les infrastructures. 

Ainsi, l'intégration régionale, par ses mécanismes doit permettre á certains pays d'affronter avec plus grandes possibilités de succès, les défis communs comme les crises alimentaires, les insuffisances en matières énergétiques, mobilisation des professionnels et la main-d’œuvre ou la connectivité de transports, est fermement appuyée avec les fonds de la Coopération Espagnole, qui contribue de cette façon à une plus grande prospérité et une stabilité sur le continent, permettant donc á une diminution de mouvements migratoires irréguliers forcés dus aux mauvaises conditions  de vie.

LA CEDEAO

La Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO/ECOWAS par ses sigles en français et anglais) est une organisation régionale, composée de quinze pays et fondée en 1975. Sa mission est de promouvoir la coopération et l'intégration de la région afin de créer une union économique et monétaire qui favorise la croissance économique et le développement en Afrique de l'Ouest.

 Les États membres de la CEDEAO sont : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Níger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo.