NOTE DE PRESSE-L’Espagne stimule la sécurité alimentaire des populations, les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest.

L’Espagne stimule la sécurité alimentaire des populations, les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest.

La Coopération Espagnole et la CEDEAO concrétisent dans un Mémorandum d'entente l'appui espagnol à la politique régionale agricole à l'Afrique de l'Ouest

L’Espagne apporte cinq millions d'euros pour réduire la vulnérabilité alimentaire et la promotion á l'accès durable à l'alimentation dans la région.

A Madrid, le 28 mars 2014. L'Espagne apportera cinq millions d'euros pour promouvoir la sécurité alimentaire et l'accès durable et à long terme à l'alimentation de la population la plus vulnérable de l'Afrique de l'Ouest.

Ainsi l'ont souscrit ce matin le Secrétaire d'Etat de Coopération Internationale et pour l'Amérique Latine, Monsieur Jesús Gracia, et le Vice le président de la Commission de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Monsieur Toge G. Mcintosh, dans un Mémorandum d'entente pour concrétiser l'appui espagnol à la politique régionale agricole en Afrique de l'Ouest. 

La signature du document a été réalisée á Yamusukro (Côte d'Ivoire), où Monsieur Jesús Gracia participe au Sommet de Chefs d'État et de Gouvernement de la CEDEAO. Ce n'est pas pour rien, la Coopération Espagnole exerce le leadership des partenaires techniques et financiers de la CEDEAO dans le secteur agricole, et a activement participé à la formulation d'un projet de l'Union Européenne pour renforcer le système régional des réserves alimentaires, pour un montant de 56 millions d'euros, dont l'exécution débutera dans les prochains mois.

L'accord signé aujourd'hui définit l'usage de la contribution de la Coopération Espagnole, qui atteint cinq millions d'euros, et dont l'objectif est d'appuyer le travail de l'Agence Régionale pour l'Agriculture et l'Alimentation (ARAA) - de création récente - de la CEDEAO et de réaliser le Plan Régional d'Investissements Agricoles (PRIA).

L'apport espagnol influera, en somme, sur la réduction de la vulnérabilité alimentaire et la promotion de l'accès durable et à long terme à l'alimentation dans la région. En plus, à travers l'Agence Espagnole de Coopération, la Coopération Espagnole financera la création, le lancement et l'exécution d'initiatives innovatrices de systèmes de protection sociale pour la population la plus vulnérable.

Cette contribution s'ajoute aux autres déjà réalisées par la Coopération Espagnole dans ce secteur, avec l'apport de 150 millions d'euros à travers de deux Fonds gérés par la Banque Mondiale, et le financement d'un projet, pour une valeur de trois millions d'euros, avec l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), qui offre une assistance aux pays de l'Afrique de l'Ouest pour la formulation et l'exécution de ses  politiques agraires. 

LA CEDEAO, PARTENAIRE STRATEGIQUE DE LA COOPERATION ESPAGNOLE

La signature du Mémorandum est un pas de plus dans la consolidation de la Commission de la Communauté Économique des États de l'Afrique l'Ouest comme un partenaire stratégique de la Coopération Espagnole, qui mise pour l'intégration régionale comme moteur de développement. Avec cet objectif, et en plus des activités mentionnées dans le domaine du développement rural et de la sécurité alimentaire et nutritionnel, la Coopération Espagnole travaille avec la CEDEAO dans d'autres secteurs comme les énergies renouvelables, les infrastructures ou migration et développement.