Clôture du Projet de Renforcement de capacités des enseignants de sages-femmes et infirmerie professionnelle

Projet FUDEN
École Nationale Santé Publique (ENSP), Niamey

Le coordinateur général de l'AECID en fonction à Niamey, Pedro Pablo Viñuales, a clôturé avec la présence du secrétaire général adjoint du ministère de santé du Niger, Hassane Namaka, le projet de renforcement des capacités pédagogiques des sages-femmes et infirmiers/ères de l'École Nationale de Santé Publique (ENSP).

Il s'agit d'un des quatre projets financés par l'AECID et exécutés par la Fondation pour le Développement de l'Infirmerie (FUDEN) a eu comme objectif principal fortifier la capacité pédagogique des sections d'infirmerie professionnelle et obstétricale de l’ école principale sanitaire du pays.

L'intervention, avec un budget de près 178 mil euros et une durée de 22 mois, a contribué à améliorer la qualité les processus d'enseignement-apprentissage de ce secteur sanitaire, avec le propos d'avoir un impact à moyen et long terme dans l'avance de la qualification professionnelle des sages-femmes et infirmières du service public de santé.

Le projet, dans lequel 122 professionnels ont participé, consiste à la réalisation de six cours sur le leadership et la santé communautaire pour les professeurs permanents du centre. Par la suite, un voyage d'étude a été financé à 6 infirmières et sages-femmes pendant 15 jours en Espagne, pour connaître directement le fonctionnement du système sanitaire espagnol.

Depuis 2008 l'AECID a mis un total de 805 mil euros pour la formation de personnel de santé, ainsi que deux salles d'informatique à Niamey et Zinder, avec l'installation de 65 points d'internet, parmi lesquels 24 sont déjà opérationnels. D'autre part, elle a contribué à la dotation de matériel pédagogique sanitaire et de livres scientifiques d´un montant de plus de 37.000 euros.

LA SANTÉ, UNE PRIORITÉ

Le responsable de l'AECID au Niger, Pedro Pablo Viñuales, compte tenu de la “bonne disposition des autorités compétentes nigériennes” a verbalisé sa disposition à continuer à collaborer avec les autorités nigériennes en vue de matérialiser les Objectifs de Développement du Millenium (ODM) dans le secteur de santé et contribuer ainsi à réduire la mortalité maternelle-infantile.

Pour sa part le secrétaire général adjoint du ministère de Santé, Hassane Namaka, a remercié en nom du président de la République SEM Issoufou Mahamadou, le soutien de l'Agence de Coopération Espagnole, de façon spéciale au travail réalisé dans le secteur de la formation sanitaire.

L'AECID compte avec un bureau au Niger depuis 2008, au moment où  l'Ambassade d´Espagne a été inaugurée dans le pays. Depuis ce moment, L´AECID a financé des  projets dans divers secteurs comme la sécurité alimentaire, la santé, le  genre et la culture, en coordination avec les gouvernements locaux et cela pour un montant total d´environ plus de 72 M€. Seulement pour 2011 il est prévu une somme de plus de 8,5 M€ destinée à la  coopération au Niger.